My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Reconnaître le type de feu, choisir le bon extincteur

Cinq classes de feu

Selon la nomenclature en usage chez les professionnels, il existe cinq principales classes de feux, correspondant au produit qui les a déclenchés.

Classe A :

Matériaux solides ou « braisants »

Ces matériaux produisent des braises susceptibles de se ré-enflammer même lorsqu’elles semblent éteintes. Il s’agit du bois, du papier, de tissus ou de certains types de plastiques.

Classe B :

Liquides ou solides liquéfiables (feux gras)

Cette catégorie comprend tout ce qui brûle sans générer de braises. On y trouve l’essence, les hydrocarbures, les solvants, la paraffine, mais aussi les feux d’origine électrique.

Classe C :

Feux provoqués par des gaz (propane, butane, acétylène, gaz naturel…),

Classe D :

Feux de métaux

Cette catégorie apparaît quasi-exclusivement dans l’industrie et comporte les feux déclenchés par la limaille de fer, le phosphore, la poudre d’aluminium ou de magnésium…

Classe F :

Auxiliaires de cuisson

Il s’agit des feux provoqués par des huiles ou des graisses.

 

Trois principaux types d’extincteurs

Parmi les extincteurs les plus courants, tous ne s’utilisent pas pour les différentes classes de feux :

Les extincteurs avec eau pulvérisée et additifs

Ils s’emploient pour les classes A et B, par refroidissement pour la première, par étouffement de la flamme dans le cas de la seconde.

Les extincteurs avec dioxyde de carbone (CO2)

Ils sont à utiliser pour les feux de classe B, notamment ceux d’origine électrique où ils permettent d’éviter le risque de conduction par l’eau de ruissellement.

Les extincteurs de classe ABC

Quant à eux, ils fonctionnent avec des poudres polyvalentes et sont généralement réservés aux locaux comportant des risques de déclenchement de feux par des gaz : chaudières, stockage, parking… Leur inconvénient étant de générer une poudre fine et envahissante, ils sont à déconseiller dans les locaux d’habitation ou fréquentés par le public. Ces extincteurs sont également utilisés pour les feux de cuisson (classe F). Pour les feux de métaux (classe D), il existe des équipements spécifiques réservés aux professionnels.

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

Défibrillateur : comment réagir ?

Disponibles dans certaines entreprises, chez les pharmaciens mais aussi sur la voie publique, les défibrillateurs sauvent des vies. Comment réagir et savoir l'utiliser ?

Formation premiers secours pour toute la famille

Des études scientifiques montrent qu’en cas d’accident, un témoin qui sait agir efficacement avant l’arrivée des secours augmente considérablement les chances de survie de la victime. Le point sur la formation premier secours.

Piscine hors sol : comment la sécuriser ?

Moins règlementées que les piscines enterrées, les hors sol ne garantissent pas pour autant l’absence d’accident. Appliquez ces quelques règles simples de sécurité pour que baignade rime avec tranquillité !

Où installer son détecteur de fuite de gaz ?

Ces appareils fonctionnent par signal lumineux ou sonore, déclenché dès que le gaz atteint un niveau de concentration susceptible de provoquer un danger

La police a besoin de sommeil !

Pour être performant, rien de tel qu'une bonne nuit. Du bon sens ? Une étude américaine valide le fait qu'un bon policier est un policier qui fait ses nuits.

Piscine en plastique… le danger existe aussi !

Méfiez-vous des « petites » piscines en plastique que vous sortez du placard l’été pour les installer au milieu du jardin. Elles semblent inoffensives mais sont en réalité aussi dangereuses que les « vraies » piscines.

Nos 10 réflexes sécurité quand on rentre chez soi

Le retour à la maison est un moment où il faut redoubler de vigilance. Car il peut arriver de tomber nez-à-nez avec des cambrioleurs... ou que ceux-ci en profitent pour commettre leur forfait. Quels réflexes avoir dans de tels cas ?

Défibrillateur : comment s’en servir et quand ?

Vous pouvez augmenter les chances de survie de la victime en pratiquant la réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation dans les premières minutes qui suivent l'arrêt cardiaque. Formez-vous !

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.