My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Défibrillateur : comment réagir ?

defibrilateur-que-faire

Les problèmes cardiaques peuvent survenir à tout moment, il n’est pas rare qu’une personne soit victime d’un infarctus ou arrêt cardiaque. Chaque année en France, l’arrêt cardiaque tue 60 000 personnes, le taux de survie étant seulement de 2 ou 5 %.

Le mal peut surprendre partout, loin des hôpitaux et structures sanitaires. Que faire dans ce cas ? C’est ici qu’on découvre l’utilité du défibrillateur, un appareil employé pour réactiver le rythme cardiaque d’une victime.

Un décret du 04 mai 2007 autorise toute personne à en posséder et à l’utiliser. Les entreprises et gestionnaires d’espaces publics s’en sont dotés pour intervenir à temps dans d’éventuels cas.

 

Fonctionnement

Le défibrillateur comporte une batterie ou une pile spéciale qui lui assure une bonne autonomie électrique. Ses électrodes, placées sur la victime, permettent premièrement d’effectuer une analyse de la situation cardiaque. Selon le résultat obtenu, l’appareil indique la marche à suivre au secouriste par un message vocal, des témoins lumineux et/ou un écran d’affichage.

Il peut, par exemple, indiquer de délivrer un choc (avec un calcul systématique des caractéristiques électriques) ou d’effectuer une réanimation cardio-pulmonaire. L’analyse de l’activité cardiaque se poursuit à intervalles réguliers par l’intermédiaire des électrodes afin d’adapter les gestes à réaliser.

Les chances de survie augmentent nettement si la défibrillation est réalisée rapidement. On estime en général qu’une fibrillation non traitée dans les 7 minutes aboutit à une mort certaine dans 98% des cas. Par contre, si elle est pratiquée dès la troisième minute, avec une réanimation cardio-pulmonaire, le taux de survie passe à 20%. Il peut même atteindre 38% s’il y a une prise en charge précoce.

 

Comment l’utiliser ?

Les Défibrillateurs Automatisés Externes (DAE) sont les modèles accessibles au grand public selon le décret de 2007. L’équipement ne doit être utilisé que si la victime est en arrêt cardiorespiratoire. Cet état se confirme lorsque la personne est inanimée, ne répond pas aux stimulations et ne respire plus. En présence d’un tel cas:

  • Appeler les secours en composant le 15 ou le 112,
  • Commencer rapidement une réanimation cardio-pulmonaire jusqu’à l’arrivée de l’appareil,
  • Mettre rapidement l’outil en marche,
  • Coller les 2 électrodes, l’une sur la clavicule droite et l’autre sous l’aisselle gauche ;
  • Suivre les instructions vocales indiquées par l’appareil ;

 

Si la victime ne reprend pas connaissance, il faut recommencer la réanimation cardio-pulmonaire en effectuant les compressions thoraciques et les insufflations à une cadence de 30 compressions pour 2 insufflations. Il faut le poursuivre jusqu’à l’arrivée des secours.

Si elle reprend connaissance, maintenez les électrodes en place sur sa poitrine et attendez les secours ;

Si elle demeure inconsciente, mais respire normalement, mettez-la en position latérale de sécurité (position PLS) qui consiste à placer l’accidenté sur le côté, tête en arrière, la jambe du dessus pliée pour que la hanche et le genou soient à angle droit de façon à stabiliser le corps.

 

En images :

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

meta-papier
Se protéger des ondes avec le Metapapier ?

Les personnes devenues "électrosensibles" vont apprécier. Le centre technique du papier avec des chercheurs grenoblois ont mis au point un papier qui filtre les ondes wifi comme celles des téléphones. Explications.

daf_astrell
Rappel d’un détecteur de fumée de marque ASTRELL

Le professionnel demande aux consommateurs ayant acheté ce produit de ne plus l’utiliser et de le rapporter en magasin.

code-barre-gps-controle-ecolier
Des codes-barres pour les écoliers ?

C'est l'initiative d'une école de Mons, en Belgique, qui demande à chaque écolier de porter un code-barres et de "badger" à chaque entrée et sortie. Un système en test qui sera déployé à toute la ville pour la rentrée 2012.

defibrilateur-securite-surveillance
Défibrillateurs cardiaques sous surveillance

35 000 défibrillateurs, publics ou médicaux, en France seraient concernés par une note de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

premier-secours
Formation premiers secours pour toute la famille

Des études scientifiques montrent qu’en cas d’accident, un témoin qui sait agir efficacement avant l’arrivée des secours augmente considérablement les chances de survie de la victime. Le point sur la formation premier secours.

piscine-hors-sol
Piscine hors sol : comment la sécuriser ?

Moins règlementées que les piscines enterrées, les hors sol ne garantissent pas pour autant l’absence d’accident. Appliquez ces quelques règles simples de sécurité pour que baignade rime avec tranquillité !

detecteur fuite gaz
Où installer son détecteur de fuite de gaz ?

Ces appareils fonctionnent par signal lumineux ou sonore, déclenché dès que le gaz atteint un niveau de concentration susceptible de provoquer un danger

incendie,reconnaitre le type de feu
Reconnaître le type de feu, choisir le bon extincteur

Avant de choisir son extincteur, il est primordial de les distinguer pour préparer la sécurité de son appartement

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.