My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Maison en bois : quel risque incendie ?

Le bois brûle moins facilement

Ce n’est pas parce que le bois brûle rapidement dans une cheminée qu’il en est de même en cas d’incendie d’une construction en bois. Pour preuve, il transmet 10 fois moins vite la chaleur que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.

Une combustion lente

Le bois se consume lentement et donc ne risque pas d’exploser et contrairement aux autres matériaux, il conserve plus longtemps ses capacités mécaniques de portance. Un avantage sécurité de taille car en cas d’incendie, il permet aux pompiers un temps d’intervention plus long pour maîtriser le feu et procéder à l’évacuation des lieux. Ainsi, du fait de sa bonne tenue au feu, de nombreuses collectivités le choisissent dans la construction des maisons de retraite, de crèches, ou d’écoles.

Des essences plus sécurisées que d’autres

La résistance au feu dans une maison en bois fait l’objet d’une réglementation précise. Le but est d’établir la capacité de résistance et de réaction des différentes essences de bois. Le classement français de réaction au feu va de l’incombustible au facilement inflammable :

  • M0 = incombustible
  • M1 = non inflammable
  • M2 = difficilement inflammable
  • M3 = moyennement inflammable
  • M4 = facilement inflammable

Cette réglementation est peu à peu remplacée par les Euroclasses (notées de A1 à F). Ces classes européennes comportent également un classement pour les dégagements de fumées (s1, s2, s3) et la production de gouttes enflammées (d0, d1, d2). Ces normes sont des outils pour la sécurité. En effet, pour être mis en vente sur le marché européen, un matériau doit impérativement appliquer l’Euroclasse. Il obtient alors le marquage CE.

L’essence de bois utilisée dans la charpente de la maison est très importante puisqu’elle est chargée de supporter l’édifice. Les résineux (épicéa, sapin) sont particulièrement résistants, comme les bois tendres. Mais les traitements ignifuges de surface ou pénétrants (autoclave) permettent de renforcer sensiblement la résistance du bois. Ainsi, les bois classés difficilement inflammables (M2) deviennent ininflammables (M1) après un traitement ignifuge.

A noter : Côté assurance, du fait de sa bonne tenue au feu, une maison en bois ne vous coûtera pas plus cher (aucune surprime) qu’une construction dans un autre matériau.

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

Un drone au service de la surveillance des Landes

Le drone se met au service de la prévention des incendies dans un secteur ultra-sensible : les Landes.

Incendie : les panneaux voltaïques sont ils dangereux ?

En cas d’incendies, les nouveaux dispositifs de production de courant électrique qui apparaissent de plus en plus sur les toitures entraînent certains risques dont il faut se méfier. Toutes les précautions...

Nos conseils en cas de feu de forêt

Que vous soyez dans une maison ou dans votre voiture, le Ministère de l'Intérieur propose ses grands principes pour bien réagir et assurer sa sécurité en cas de feu de forêt.

Faut-il un installateur pour mes extincteurs ?

Les extincteurs sont un équipement indispensable pour maîtriser les incendies à votre domicile. Encore faut-il savoir lesquels choisir, comment s'en servir, où les installer... Autant de raisons de faire appel à un installateur !

Incendie de véhicule : serez-vous remboursé ?

Si vous êtes victime d'un incendie volontaire de votre véhicule, vous pouvez prétendre à une indemnisation de votre assurance sous certaines conditions

Attention au feu de cheminée

11 % des incendies sont provoqués par les feux de cheminées. Cinq mesures de sécurité pour une flambée sans danger.

Une Charte du sapeur-pompier volontaire

Cette charte, qui n'est pas un texte juridique, souligne les valeurs qui fondent l'action et détermine les droits et les devoirs des sapeurs-pompiers volontaires.

Isolation de la maison et incendie : choisir les bons matériaux

Avant de vous décider sur le type de matériau pour l'isolation de votre maison, vérifiez ses caractéristiques thermiques mais aussi sa sécurité notamment en cas d'incendie.

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.