My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Choisir une race de chien de garde ou de protection pour protéger sa maison

Chien de garde ou de défense : choisir et protéger sa maison

S’informer avant de choisir un chien de garde ou de défense

Pour assurer la protection de leurs maîtres ou la garde de leur maison, certaines races de chiens peuvent se révéler très efficaces.

Mais cela suppose de les éduquer correctement et d’en assumer pleinement la responsabilité, qu’elle soit financière ou autre. Tout en sachant que celle-ci s’étalera sur près de 15 ans en moyenne…

.

Gamme de prix du chien de garde et frais :

Cela peut aller de 400 à 1 000 euros environ à l’achat, 500 à 2 000 € pour les frais annuels.

.

Difficulté de dressage du chien :

3/5 (chien de garde), 5/5 (chien de défense)

.

Nécessité d’un dresseur animalier :

Un dresseur s’avère indispensable pour un chien de défense

.

Nécessité d’une assurance pour chien ou animal :

Oui (responsabilité civile)

.

Contraintes légales concernant les animaux de défense :

Elle peut varier selon les races de chiens

Pourquoi opter pour un chien de garde ?

Par instinct, un chien est naturellement porté à défendre son territoire ainsi que ses maîtres, qu’il assimile aux mâles dominants au sein de sa meute. En outre, certaines races ont été sélectionnées pour développer plus particulièrement ces qualités. Celles-ci sont donc spécialement destinées à garder votre maison ou à vous protéger dans la rue.

Cependant, au sein d’une même race, tous les chiens ne manifestent pas de telles aptitudes au même degré. Et l’intervention d’un éducateur canin permettra de mieux les cultiver, tout en apprenant au maître quels sont les comportements à adopter pour mieux se faire obéir.

Car ce qui n’est qu’un inconvénient mineur avec un chien de petit format peut devenir la source d’accidents graves chez l’un de ses congénères à la taille plus importante. Son dressage doit donc être irréprochable, tout comme l’autorité que vous exercez à son égard.

Dès lors, l’effet dissuasif sur un cambrioleur ou un agresseur potentiel pourra se révéler fort utile. Mais ce ne doit pas être la seule raison de vous en rendre acquéreur : comme il va partager votre vie et celle de vos proches pendant plusieurs années, il faut aussi que vous appréciez sa compagnie, et que lui-même se montre affectueux en retour, sans agressivité déplacée. Ce dernier point est particulièrement important si vous avez des enfants.

Sans oublier la responsabilité qui en découle : contrairement à une alarme, votre chien doit être nourri et soigné régulièrement, et ne peut être laissé tout seul à la maison pendant les vacances !

.

Races et types de chiens de garde pour votre maison

Les termes de « chiens de garde », « de défense » ou « de protection » peuvent prêter à confusion. En effet, ils recouvrent plusieurs sens, y compris sur le plan juridique.

Une loi de 1999, plusieurs fois modifiée, impose ainsi de strictes obligations aux propriétaires de chiens d’attaque d’un côté (catégorie I), de chiens de garde et de défense de l’autre (catégorie II).

En pratique, ces deux catégories ne regroupent que quelques races bien spécifiques :
• American Staffordshire terriers (Amstaff, qui est l’autre nom des pitbulls), mastiffs ou tosa non-inscrits au Livre des Origines Français pour les chiens d’attaque.
• Les mêmes races, inscrites au L.O.F., plus les rottweilers, qu’ils y soient inscrits ou non, pour les chiens de garde et de défense.

L’acquisition, la cession ou l’importation des premiers est strictement interdite. Les seconds sont soumis à de sévères restrictions, dont la déclaration obligatoire en mairie et le port permanent d’une laisse et d’une muselière dans les lieux publics.

Bien que cette loi ne soit que partiellement appliquée, il est donc préférable d’éviter les races mentionnées ci-dessus pour assurer la garde de votre maison ou votre propre défense !

Précisons également que le terme de « chien de protection » est parfois employé pour désigner celle des troupeaux, attention à ne pas confondre !

Par ailleurs, il existe de nombreuses races capables de protéger efficacement votre personne ou votre domicile, dont notamment :
• Le berger allemand, réputé pour son sens de l’obéissance et son intelligence qui le rendent apte à de nombreux services, comme la garde mais aussi les secours, la protection civile…
• Le berger belge ou malinois, aux qualités proches du berger allemand mais qui nécessite, plus que ce dernier, une bonne emprise par son maître.
• Le bas rouge ou beauceron, aux qualités physiques exceptionnelles mais qui n’est pas toujours très discipliné.
• Le doberman, parfois difficile, lui aussi, à dresser, mais dont la réputation et la résistance sont une bonne garantie contre les cambrioleurs ou les agresseurs éventuels.

Ces races sont généralement considérés par les spécialistes comme les plus aptes à un rôle de protection. Mais d’autres peuvent aussi faire l’affaire : boxers, berger briard… L’important est surtout qu’ils reçoivent une bonne éducation, que vous sachiez les maîtriser et qu’ils vous plaisent, car un chien a besoin de l’autorité et de l’affection de son maître pour donner sa pleine mesure.

.

Obligation en tant que propriétaire du chien de défense

Hormis le cas des chiens dits dangereux visés par la loi, le fait d’être propriétaire d’un chien vous imposent certaines obligations légales, qui prennent une importance particulière notamment si celui-ci en vient à mordre un tiers, même s’il s’agit d’un agresseur potentiel.

Ainsi, vous devez être couvert par une assurance en responsabilité civile, pour vous protéger en cas d’accident. Celle-ci peut être incluse dans votre responsabilité civile de chef de famille ou votre multirisque habitation. Afin de bénéficier d’une couverture mieux adaptée, vous pouvez aussi choisir de souscrire une police dédiée.

Cette assurance couvre les dégâts commis par votre chien s’il s’échappe de chez vous, ainsi que toute blessure ne répondant pas au cadre de la légitime défense. Celle-ci s’applique uniquement si :
• Un tiers a violé votre droit de propriété (cas du cambrioleur).
• La défense est proportionnée à l’attaque.

Ce dernier point est très important, car cela signifie que votre agresseur devait menacer de façon sérieuse votre intégrité physique. De simples menaces verbales ne suffisent donc pas à justifier l’intervention d’un chien !

Rappelons en outre que vous ne devez pas laisser divaguer votre chien dans l’espace public, et qu’il ne doit pas constituer une gêne pour le voisinage (aboiements intempestifs notamment).

Conseil pour les futurs propriétaires : dressage…

Le propriétaire d’un chien est responsable du comportement de ce dernier. C’est pourquoi il est indispensable de l’éduquer convenablement, de préférence en faisant appel à un professionnel – une étape quasi-incontournable si vous comptez l’utiliser pour assurer votre propre défense.

Même s’il s’agit uniquement de lui confier la garde de votre maison, certaines bases du dressage doivent être appliquées. En premier lieu, il vous faut lui imposer progressivement votre autorité, grâce à quelques petites astuces. Par exemple, passez systématiquement devant lui lorsque vous sortez d’une pièce, et ne l’autorisez pas à s’asseoir à vos côtés sur votre canapé, ni à pénétrer dans votre chambre. Attribuez-lui un panier ou une niche, qui doit être le seul territoire lui appartenant en propre. Lors des promenades, imposez-lui le port de la laisse…

Il lui faudra quelque temps pour assimiler ces règles. Récompensez-le lorsque c’est le cas, et grondez-le lorsqu’il les enfreint. Au-delà de ces principes, il est recommandé d’acquérir un manuel spécialisé, qui vous permettra de prendre connaissance des étapes à appliquer pour son éducation.

Budget et frais pour votre chien de défense

A l’achat, un chien inscrit au Livre des Origines Français coûte environ de 500 à 1 000 euros, voire beaucoup plus s’il fait partie d’une lignée reconnue pour ses qualités.

A cela, il faut ajouter tous les frais de nourriture, de soins, d’équipement :
• Entre 30 et 100 € par mois environ d’alimentation pour un chien de 30 kg
• Des frais vétérinaires annuels oscillant entre 100 et 300 € (vaccination, stérilisation…) à condition qu’il ne souffre pas de problèmes de santé particuliers
• Quelques dizaines d’euros supplémentaires pour le matériel de base (laisse, panier…)

L’inscription dans un club de dressage, que nous vous conseillons vivement s’il s’agit de jouer un rôle de garde ou de protection, coûte quant à elle de 150 à 250 € par an en moyenne.

.

Dans la pratique, où trouver son chien de garde ou de défense ?

Pour acheter votre chien, il vaut mieux ne pas vous adresser à une animalerie. Les chiots y sont en effet souvent séparés trop tôt de leur mère, ce qui peut poser un problème au niveau de leur santé ou de leur caractère.

L’idéal est de contacter un éleveur à la réputation bien établie, qui passe du temps avec les chiots pour les habituer à la présence humaine. Il doit être capable de vous conseiller sur votre choix, et de vous renseigner sur les antécédents des parents voire des grands-parents du chiots, sur le plan des maladies congénitales notamment.

Lorsqu’il vous est remis, le chiot doit être tatoué et vacciné, avec un carnet de santé à jour.

À ce dernier s’ajoute un certificat de vente comprenant diverses précisions telles que les coordonnées de l’élevage, la race du chiot, sa date de naissance, le nom de ses parents, son numéro de L.O.F. le cas échéant, etc.

 

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

chien fugueur
10 solutions pour éviter que votre chien fugueur disparaisse

Pour éviter de longues journées sans nouvelles de son animal, il existe des solutions pour éviter que son chien fugue, en cherchant les sources du problème.

voyager avec son chien
Voyager avec son chien : il faut un passeport pour chien

Si vous décidez de voyager avec votre chien, en voiture ou par avion, certaines dispositions seront nécessaires. Nos conseils.

Un chien pour garder votre maison : mieux qu’une alarme ?

La présence d’un chien de garde dans votre maison est un moyen de dissuasion très efficace. Représente-il pour autant la solution sécurité adaptée à tous types de logements et à toutes les familles ?

Alarme : puis-je laisser Kiki à la maison ?

Ne choisissez plus entre une alarme ou votre animal de compagnie ! Il existe des systèmes d’alarme qui différencient le mouvement de votre chat ou de votre chien de celui d’un intrus potentiel !

Alarme maison avec chien et chat
Gérer mon animal avec mon alarme maison

La présence d'un animal domestique peut parfois déclencher l'alarme connectée à Internet via votre alarme Internet. Heureusement, les fabricants ont prévu la parade... mais à un coût qui s'en ressent.

Kiki s’est fait la malle ? Pensez à Pet Alert !

Pet Alerte est le 1er réseau de diffusion sur Facebook des avis de recherche d'animaux. 8 000 chiens et chats déjà retrouvés !

se defendre contre une attaque de chien
Se défendre contre une attaque de chien

Apprenez à vous défendre efficacement contre un chien.

chien de garde
Quel chien de garde pour dissuader des intrusions

Ces animaux sont toujours efficaces pour dissuader des intrusions et autres attaques. Ils ont l’instinct de défendre leur territoire et ceux qui leur sont proches.

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.