My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Monoxyde de carbone : un gaz redoutable

Mieux le connaître

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz d’autant plus dangereux qu’il est incolore et inodore. Il agit comme un gaz asphyxiant provoquant maux de tête, nausées, fatigue. Dans les cas les plus graves, il peut entraîner le coma voire le décès et ce très rapidement : 0,1% de CO dans l’air tue en une heure, 1% en 15 minutes, 10 % immédiatement.

Repérer les appareils à risque

 

Le monoxyde de carbone peut se dégager de vos appareils domestiques qui fonctionnent avec une énergie combustible comme le bois, le charbon, le gaz (naturel, butane ou propane), l’essence, le fuel et l’éthanol :

  • votre chaudière à bois, à charbon, à gaz ou à fioul,
  • votre chauffe eau et votre chauffe-bain,
  • votre insert de cheminée,
  • votre poêle,
  • vos chauffages mobiles d’appoint,
  • votre cuisinière à bois, à charbon ou à gaz.

A noter Le moteur de votre voiture laissé allumé dans votre garage, un groupe électrogène à essence ou à fioul, un moteur thermique fixe ou mobile peuvent générer du monoxyde de carbone. Veillez à une bonne aération !

Dépister les causes de sa présence

Pourquoi ces appareils peuvent-ils présenter un risque ? La plupart du temps, les accidents au monoxyde de carbone sont dus à un conduit d’évacuation bouché ou trop petit, à l’absence de ventilation dans la pièce où sont installés vos appareils, à un manque d’entretien ou à la vétusté de vos appareils de chauffage ou de production d’eau chaude, de votre cuisinière, à la mauvaise utilisation par exemple du chauffage d’appoint qui ne doit pas fonctionner en continu. L’incompatibilité de différentes installations présentes dans une même pièce comme un insert et une chaudière peut aussi être source de risque.

S’équiper pour être en sécurité

En plus de vérifier que vos installations sont en bon état de marche, que vous les utilisez à bon escient, et que l’évacuation et la ventilation sont optimales, pour plus de sécurité, vous pouvez équiper les pièces où ils sont installés ainsi que les chambres de détecteurs de monoxyde de carbone. Attention : l’appareil doit être conforme CE EN 50291 2001 et certifié NF.

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

Dangers domestiques : les 6 zones à risques de votre habitat

Incendies, brulures, électrocution, chutes, intoxications, coupures, noyades. Les principaux conseils prévention pour s'en prémunir, pièce par pièce.

Loi morange detecteur de fumee
Loi Morange et Meslot : Principes et objectifs

Des questions sur la loi Morange et les détecteurs de fumée ? Savez-vous à qui s'adresser ? Notre guide et réponses pour être conforme avec la loi

securite piscine hors sol
Piscine hors sol : les précautions de sécurité à prendre

Chaque année, de nombreuses noyades de jeunes enfants se produisent dans les piscines hors sol, d’où la nécessité d’installer un dispositif de sécurité

Services connectés et détection des risques domestiques
Services connectés et détection des risques domestiques

Si on parle de détection des risques domestiques, on pense à l'incendie. Aujourd'hui, la télésurveillance propose des services adaptés à tous les besoins.

Sécurité senior : des chaussures GPS pour protéger les malades atteints d’Alzheimer

Garder la trace des déplacement et permettre de localiser leur propriétaire.

Téléassistance : comment ça marche ?

Le principe de la téléassistance, c’est pouvoir maintenir un lien téléphonique permanent, afin d’assister les personnes âgées ou dépendantes (handicapées…)

Le top 10 des accidents de bricolage

Le bricolage est une activité en plein essor mais non sans risques. Des produits chimiques aux chutes, voici quels sont les principaux dangers à surveiller, en faisant particulièrement attention aux enfants.

Chute d’enfant : comment éviter le drame ?

Les chutes par les fenêtres sont parmi les accidents domestiques les plus graves survenant aux jeunes enfants, notamment entre 2 et 5 ans.

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.