My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Choisir des gants moto et de scooter pour votre sécurité

guide-securite-gant-moto

Pourquoi des gants ?

Contrairement au casque, les gants moto ne sont pas obligatoires… mais fortement recommandés. En effet, même à vitesse moyenne, une chute peut provoquer d’importants dégâts si vous ne protégez pas vos mains.

En cause, le frottement sur le bitume, le goudron ou l’asphalte, qui constituent des matériaux fortement abrasifs. Un frottement à 30 km/h peut suffire à provoquer une brûlure au 2ème degré, et à 50 km/h c’est au 3ème degré, avec une reconstitution des tissus nécessitant jusqu’à deux mois, voire une greffe de la peau et des séquelles irréversibles ! Autre risque encouru, les fractures qui touchent l’intérieur de la paume, le dos de la main, les doigts (qui peuvent parfois se retourner) ou le poignet.

L’autre rôle des gants moto est de tenir vos mains au chaud lorsque la température diminue, surtout si vous effectuez de longs trajets. Et ce d’autant que la vitesse va nettement accentuer la sensation de froid !

À l’inverse, lorsque l’été arrive il est préférable de disposer de gants bien aérés, non seulement pour des raisons de confort, mais aussi parce que la transpiration peut nuire aux réflexes de conduite. C’est pourquoi les fabricants ont conçu des modèles sur mesure pour chaque saison, ainsi que des gants de mi-saison pour les températures intermédiaires.

Au-delà de leurs qualités spécifiques, ces différents types de gants doivent être choisis avec soin, en vérifiant qu’ils sont bien adaptés à votre taille et possèdent des protections vraiment solides. Dans l’idéal, il est préférable d’en prendre pour chaque saison, voire de vous doter d’équipements complémentaires contre les grands froids. En n’oubliant pas les autres équipements de sécurité, à commencer par un casque bien adapté…

.

Quelles caractéristiques pour des gants moto efficaces ?

Qu’il s’agisse de gants d’été, d’hiver ou de mi-saison, vos gants doivent posséder certaines qualités de base communes à tous les modèles. Cela concerne principalement :

.

La taille des gants

Les gants doivent d’abord être bien ajustés à votre paume : ni trop lâches pour ne pas gêner la conduite, ni trop serrés pour ne pas comprimer la main et entraîner une sensation d’inconfort. Pour s’en assurer, il suffit d’ouvrir la main et de vérifier que la paume du gant n’est ni bombée, ni trop tendue.

Veillez également à ce que vos doigts conservent une très légère marge à l’extrémité des gants, et que vous puissiez bouger votre pouce librement.

Il est conseillé de choisir des gants de taille différente selon les saisons : bien moulants en été, légèrement plus larges en hiver, ce qui permet à la fois aux doigts de geler moins vite, et laisse la possibilité d’ajouter des sous-gants si nécessaire.

.

La matière

Les gants moto peuvent être fabriqués soit à base de cuir, soit de textile, soit un mélange des deux. Le cuir possède un pouvoir protecteur nettement plus fort, notamment en cas de glissade suite à une chute. En revanche, le textile est plus léger, donc plus agréable à porter lorsque les températures s’élèvent.

Même si vous choisissez des gants en textile, ceux-ci doivent comporter des protections en cuir double épaisseur (ou en kevlar), notamment sur la paume et les doigts.

Pour les gants en cuir, il est important de tester la solidité des coutures, et de voir si celles-ci ne vont pas vous gêner dans votre conduite : en l’absence de doublure, elles ne doivent pas frotter contre votre main. Sinon, attention aux ampoules !

.

Les protections

Différents matériaux sont utilisés pour les protections : coques rigides, plaques de fibre de carbone, mousse, poches de gel… Les éléments les plus rigides offrent une meilleure protection contre le frottement, mais peuvent se briser en cas de choc. C’est pourquoi il est préférable d’y associer un élément (mousse, gel) qui va absorber le choc.

Les principales zones à protéger sont la paume et l’articulation du poignet. Pour ce dernier, certains fabricants ont conçu des systèmes de serrage spécifiques qui permettent de maintenir le poignet en place et réduisent les risques de fracture.

Sur certains modèles, on trouve également des rivets censés améliorer la protection de la paume. Cependant, leur efficacité est contestée, leur échauffement contre le revêtement routier risquant d’entraîner des brûlures de la main. Ils doivent donc être bien protégés de tout contact avec la paume, par une doublure en cuir ou un matériau ignifugé.

D’autres protections peuvent également se révéler utiles, telles les plaques de carbone recouvrant les phalanges ou les métacarpes (le « coup-de-poing »).

Par ailleurs, la plupart des gants sont assortis d’une manchette qui recouvre le poignet et le bas des bras. La présence de celle-ci est indispensable, même si en été des gants sans manchette peuvent offrir une agréable sensation de fraîcheur, ils sont moins efficaces en termes de sécurité.

Enfin, les gants doivent être munis d’un dispositif de serrage, de préférence double. Celui-ci sera plus efficace s’il est constitué de lanières réglables, plutôt qu’un simple élastique.

.

La doublure

La plupart des gants comportent une doublure intérieure, qui doit être cousue pour ne pas poser de problème quand vous les enfilez et surtout quand vous les retirez. À l’intérieur de celle-ci est souvent insérée une membrane imperméabilisante qui empêche l’eau de passer lorsqu’il pleut tout en laissant la transpiration s’évacuer.

Dans ce domaine, le nec plus ultra est représenté par les produits Gore-Tex, qui ont été les premiers à proposer ce type de solutions et conservent encore aujourd’hui une avance technologique indéniable. Pour être pleinement efficace, la membrane doit être insérée sur un gant lui-même très soigné au niveau des finitions (coutures…), ce qui implique aussi un coût plus important.

 .

Pourquoi changer de gants selon les saisons ?

En moto, du fait de la vitesse, le froid se fait d’autant plus sentir. C’est pourquoi les fabricants ont conçu des gants spécialement adaptés aux basses températures. Ces gants d’hiver doivent aussi être choisis en fonction de la région où vous habitez et de votre mode de conduite : si vous circulez principalement en ville, vos gants devront avant tout vous permettre de bien maîtriser les commandes. En revanche, si vous roulez surtout sur route et sur de longues distances, la chaleur devient un allié essentiel.

.

Gants d’hiver

Soyez vigilant au moment de choisir vos gants d’hiver : certains modèles prétendent en faire partie sans en posséder les caractéristiques. Les véritables gants d’hiver sont fabriqués entièrement en cuir, et comportent une membrane thermique qui va permettre de stocker la chaleur, en plus de la membrane imperméabilisante qui neutralise les effets du vent.

Plus la manchette est longue, mieux cela vaut, que ce soit en termes de sécurité mais aussi de protection contre le froid. Vérifiez aussi si elle peut passer sous votre blouson, ce qui permet d’être mieux isolé.

Certains modèles de gants dits « en pinces de homard » ne comportent que trois doigts, ce qui permet de réunir majeur et index d’un côté, annulaire et auriculaire de l’autre pour leur permettre de se réchauffer mutuellement. Si vous faites ce choix (plutôt pour les longues distances et la conduite sur route), vérifiez qu’ils ne vous gênent pas dans le maniement des commandes.

Les gants chauffants pourraient représenter la solution idéale, mais ce n’est pas tout à fait le cas : les modèles d’entrée de gamme ne sont pas suffisamment isolants, et les produits plus sophistiqués possèdent un pouvoir de protection inférieur par rapport aux gants classiques. Le tout à des prix qui font parfois plus que doubler par rapport à ces derniers !

.

Gants d’été

En été, il est tentant de se passer de gants du fait de la chaleur. Mais c’est oublier le rôle principal de ceux-ci, qui est de vous protéger en cas de chute. Le port de gants est donc indispensable quelle que soit la température extérieure ou votre vitesse de conduite.

Les modèles en textile permettent de moins ressentir la hausse des température, mais avec une moins bonne protection en cas de chute. Choisissez-les avec des aérations entre les doigts, pour profiter au maximum de l’effet rafraîchissant du vent lorsque vous roulez. Mais préférez ceux comportant des pièces en cuir sur la paume et l’intérieur des doigts : ils offrent une meilleure résistance tout en facilitant la saisie des commandes.

.

Gants de mi-saison

À force de se focaliser sur le froid de l’hiver ou la chaleur de l’été, on en oublierait presque que nos régions offrent des températures clémentes (entre 5 et 20° C.) durant le plus clair de l’année.

Pour ces périodes-là, vous devez opter pour des gants offrant une bonne protection contre les chutes ainsi que la pluie, sans être excessivement chauds non plus. Le cuir, sans doublure thermique mais avec une membrane imperméabilisante, offre alors le meilleur compromis possible.

.

Quels autres équipements contre le froid ?

Vous le constaterez facilement dès que le thermomètre flirte avec le zéro ou plonge en dessous : même les meilleurs gants hiver du monde ne suffisent pas pour lutter contre le grand froid, surtout si vous roulez sur de longues distances.

Dans de tels cas, il devient indispensable d’ajouter une voire plusieurs protections supplémentaires.

.

Les sous-gants

Permettant de renforcer l’isolation, ils s’insèrent dans des gants d’été lorsque la température fraîchit, ou dans des gants d’hiver en plus d’autres équipements (prévoir une pointure supplémentaire pour ne pas être trop serré dans les gants et laisser l’air circuler). Les sous-gants existent aussi en version chauffante, dont certains autonomes (ne nécessitant pas d’être branchés sur la moto). Efficaces pour les parcours urbains, ils le sont moins si vous faites de la route en longue distance.

.

Les poignées chauffantes

Elles permettent de réchauffer la paume et les premières phalanges, mais pas l’extrémité des doigts. Autre handicap, leur coût, incluant le montage à moins d’être un bricoleur expérimenté. Certains modèles de moto les incluent à la vente, mais là encore on se situe plutôt dans le haut-de-gamme. Attention aux modèles à bas prix qui risquent de connaître de fréquentes défaillances.

.

Les manchons

Selon la plupart des motards, les manchons représentent la meilleure manière de protéger vos mains du froid, surtout si vous y ajoutez de bons gants d’hiver et des sous-gants. Sélectionnez un modèle bien épais et intégrant une doublure thermique, qui sera d’autant plus efficace si vous l’ajoutez à des poignées chauffantes. En revanche, les versions chauffantes de ces mêmes manchons possèdent un rapport prix/efficacité peu convaincant.

 

Comment essayer vos gants ?

Acheter vos gants moto ne peut se faire à distance : en effet, les modèles taillent différemment selon les marques. De plus, vous devez impérativement les essayer pour savoir si leur forme est adaptée à vos deux mains et que leur confort vous convient.

Une fois enfilés, testez-les sur les commandes d’une moto, de préférence la vôtre : il faut aussi qu’ils ne vous gênent pas dans votre conduite. Même sur une moto à l’arrêt,ce premier essai vous permettra de vérifier s’ils vous assurent une bonne saisie des commandes et vous laissent libre de vos gestes.

Vérifiez également que la doublure ne s’en va pas lorsque vous les retirez, et que la manchette peut être passée sous le blouson que vous utilisez habituellement pour conduire. Ce sera l’assurance de rester au sec en cas de forte pluie, ainsi qu’une meilleure protection contre le froid.

 

Quel entretien pour vos gants ?

Afin de conserver vos gants en bon état plus longtemps, il est conseillé de les entretenir régulièrement. La pluie est leur premier ennemi, pour la combattre efficacement vous devez recourir à une bombe de produit imperméabilisant et les mettre à sécher dès que vous les retirez. Le séchage doit s’effectuer au soleil ou à l’intérieur, mais jamais sur un radiateur.

Les gants en cuir doivent faire l’objet d’un soin particulier, avec un nettoyage tous les mois en utilisant une éponge légèrement imbibée de savon de Marseille. Ajoutez-y un entretien régulier (quatre à cinq fois par an) grâce à un produit nourrissant.

Lorsque vous ne les utilisez pas, prenez soin de les conserver dans un endroit sec, à l’abri de la lumière.

Les membranes imperméabilisantes doivent être lavées à part, en machine à 30° sans essorage. Évitez l’adoucissant qui va boucher les pores d’aération.

 

Budget

On trouve des gants moto de bonne qualité à partir de 50 euros environ, voire 70 € s’il s’agit de gants d’hiver. Le haut-de-gamme va monter jusqu’à 150-170 €. 150 €, c’est aussi le prix minimum pour des gants chauffants, jusqu’à 300 € pour les modèles les plus sophistiqués.

Les sous-gants classiques coûtent entre 10 et 20 € environ. Les sous-gants chauffants, en revanche, reviennent à 150-200 € pour être sûr de disposer de produits de bonne qualité.

Les poignées chauffantes reviennent de 200 à 250 € si vous incluez le prix de l’installation.

Les manchons, entre 50 et 100 € environ pour disposer d’une protection efficace contre le froid, apparaissent enfin comme un investissement incontournable si vous devez rouler régulièrement lorsque le thermomètre descend.

Comptez entre 100 et 200 € pour des manchons chauffants.

 

Les marques de gants

Parmi les marques régulièrement citées dans les sélections proposées par les magazines spécialisés figurent notamment : Alpinestars, BERING, DAINESE, FURYGAN, HEIN GERICKE, HELD (élue meilleure marque de gants 2011 par le magazine allemand Motorrad), IXON, RICHA, ou encore SEGURA.

En matière de gants chauffants, c’est GERBING’S qui remporte la palme haut la main.

Concernant les équipements complémentaires contre le froid, on citera en particulier : • Bering et Ixon pour les sous-gants • Tecnoglobe pour les poignées chauffantes • Pour les manchons, chaque fabricant de moto réalise ses propres modèles, seules les versions dites « universelles » s’adaptent à toutes les marques

 

En plus

• Casque de moto pour être sûr de choisir un modèle confortable, adapté à votre type de véhicule.

• Systèmes d’antivol moto à combiner pour assurer une protection maximum à votre deux-roues.

 

TUTORIEL

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

etude-alcool-31
Sécurité routière : les Français et l’alcool pendant le nouvel an

Un peu, beaucoup, à mort ? Quelle sera votre consommation pour le 31 décembre. Attention danger !

securite-saint-sylvestre
Paris se mobilise pour la Saint-Sylvestre

Mesures de sécurité et de secours prises pour la journée du 31 décembre 2012 et la nuit de la Saint-Sylvestre sur l’agglomération parisienne.

unnamed
Sécurité des français en voyage : l’application « Conseils aux voyageurs » disponible sur tablette

Les Conseils aux voyageurs du Quai d'Orsay sont la référence à consulter avant de partir, surtout dans un pays réputé à problème.

neige-danger
Neige : les conseils sécurité de la Préfecture de Police de Paris

Météo France a émis ce lundi 14 janvier 2013 à 6h00 une alerte météo en situation carte ORANGE, pour un épisode neigeux sur l’Ile de France. Cet événement est prévu du lundi 14 janvier à partir de 20h00 jusqu’au mardi 15 janvier 2013 à 04h00.

age-conduite-securite
Conducteur âgé : faut-il généraliser le suivi médical ?

A cette question récurrente, après chaque accident mettant en cause un conducteur malade et/ou âgé, l’Automobile-Club Médical de France a décidé d’apporter une réponse.

clio-euroncap
Classement Euroncap des voitures les plus sécurisées de l’année.

Clio, Volvo, BMW, Ford sont dans le classement final de l'année 2012 des test de sécurité Euroncap 2012. Toutes voitures sont certifiées 5 étoiles et équipées pour un maximum de sécurité des occupants comme des piétons. On aime !

Volvo_FH
Sécurité sur la route : Volvo et le freinage d’urgence des camions

VIDEO Etonnant, cette vidéo est à voir. Un camion lancé à pleine vitesse qui détecte la voiture et opère une freinage d'urgence.

armor1
Lexani Motorcars : Voyage au coeur d’une Toyota Sequoia blindée

C'est un monstre, version moderne d'un tank aux aménagements bling-bling. Ce véhicule pourrait arrêter presque toutes les balles. Exploration.

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.