My Securite
Menu devis mobile

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Comment fonctionne un Détecteur de Fumée ?

Un détecteur de fumée ou DAAF est un appareil qui détecte la fumée dans l’air, puis émet un son pour prévenir un début d’incendie. Comment fonctionne-t-il ?

Principe de fonctionnement d'un Détecteur de Fumée ou DAAF

Fonctionnement

On dénombre deux principaux types de détecteurs de fumée :

Le détecteur optique

Cet appareil comprend une chambre optique avec une LED et une cellule photoélectrique placée de façon perpendiculaire. La diode émet un faisceau lumineux qui traverse la chambre optique sans toucher la cellule photoélectrique.

Quand les particules de fumée s’élèvent et pénètrent dans la chambre optique du détecteur, les particules de fumée renvoient le faisceau lumineux dans toutes les directions, grâce à l’effet Tyndall. La cellule photoélectrique s’éclaire faiblement et transforme la lumière en courant électrique qui est passé par le circuit de l’alarme et l’active.

 

Détecteur par ionisation

Ce modèle possède une chambre équipée de deux électrodes et d’un matériau radioactif émettant des rayons alpha. Les bornes des électrodes subissent une tension qui fait apparaitre un faible courant dû à l’ionisation de l’air de la chambre. Quand les particules de fumée y pénètrent, elles captent une partie des rayons alpha, entraînant une diminution du courant qui actionne l’alarme.

Cet appareil est interdit en France depuis novembre 2011 à cause du matériel radioactif et des risques de fuite de particules en cas de dégradation de l’installation. Pour les détecteurs déjà installés (près de 7 millions en 2013), leur retrait définitif est prévu au terme de l’année 2017.

devis alarme txt

Interconnexion

On peut relier un détecteur interconnectable à d’autres modèles. Cette solution est intéressante dans les immeubles à plusieurs appartements ou foyers à pavillons contigus. La liaison peut se faire avec ou sans fil électrique et les alarmes s’activent toutes en même temps.

 

Comment s’assurer du bon fonctionnement ?

Pour s’assurer du bon fonctionnement de l’installation, il faut vérifier que le témoin lumineux d’alimentation est allumé et clignote. Selon les modèles, il peut être placé différemment et se présenter en diverses couleurs. Revoyez la notice d’utilisation de l’appareil en cas de doute sur son emplacement.

Les piles ou batteries permettent l’alimentation de l’équipement, en cas de rupture de courant électrique. Il est conseillé de les remplacer au moins une fois par an et de vérifier aussitôt que l’appareil est bien alimenté.

 

Quelques précisions

Les détecteurs de fumée alertent en cas d’incendie, tandis que les détecteurs de monoxyde de carbone s’activent quand un appareil à combustion (poêle, insert, chaudière…) rejette du monoxyde de carbone (gaz incolore et inodore mais mortel) dans la pièce.

On trouve des offres qui possèdent une double fonction, à la fois détecteur de fumée et de monoxyde de carbone. Ils sont peu conseillés, car il est impossible de trouver l’emplacement idéal convenant aux deux détections. Le détecteur de fumée doit être principalement placé près des chambres et le détecteur de monoxyde de carbone près des équipements à combustion.

devis alarme txt

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.