My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Détecteur de Fumée : Lequel choisir ?

Le détecteur de fumée, surnommé aussi le DAAF, est un accessoire dont tout logement doit être équipé de manière obligatoire depuis mars 2015. Pourtant, il est important de se renseigner et bien réfléchir avant de choisir le bon modèle de détecteur pour votre habitation.

quel détecteur de fumée choisir

La loi a rendu obligatoire leur présence dans toutes les habitations depuis mars 2015. La charge de leur installation et de leur entretien incombera à l’occupant des lieux, qu’il soit locataire ou propriétaire.

Un détecteur de fumée permet de :

  • Réveiller la famille la nuit quand il y a un départ de feu, ou un feu couvant avec un gros dégagement de fumées toxiques ;
  • Indiquer là où il y a un début d’incendie et réagir au plus vite pour le neutraliser ou s’échapper ;
  • Pour certains modèles, reliés à votre système de sécurité, déclencher votre alarme, voire prévenir les secours en votre absence s’ils reliés à une alarme avec télésurveillance.

Les types de détecteurs

Deux modèles existent sur le marché :

  • Les détecteurs optiques, ou photoélectriques, qui repèrent une variation dans l’opacité de l’air ambiant.
  • Les détecteurs ioniques qui, eux, mesurent une variation de charge électrique (ionisation de l’air).

Attention, seuls les premiers sont autorisés en France. Si vous achetez votre détecteur sur Internet, vérifiez donc qu’il est bien optique (ou photoélectrique) et non ionique. Vous aurez également à choisir entre détecteur avertisseur autonome de fumée (D.A.A.F.) et détecteur relié à votre système d’alarme.

Les premiers sont des boîtiers sans fil, très simples à installer et alimentés par piles ou par batterie. Ils ne sont utiles que si vous êtes présent sur place. Les détecteurs reliés à une alarme peuvent en revanche intégrer un dispositif de télésurveillance, permettant ainsi d’alerter les secours si un incendie se déclenche. 

Quel budget ?

Le prix d’un détecteur de fumée varie entre 10 et 100 euros TTC.

Nous conseillons un investissement de 25 à 35 euros pour bénéficier d’un détecteur fiable avec un bon rapport qualité/prix.

 

Combien de détecteurs me faut-il ?

Pour une maison

Au moins 3 : il faut plusieurs détecteurs pour couvrir les principales pièces de vie, ainsi que la cage d’escalier qui concentre les fumées.

Pour un appartement

1 à 2 : placez, en fonction de la surface, un détecteur dans la chambre principale et un autre dans le couloir principal.

Évitez en revanche la cuisine et la salle de bain, dont les fumées et vapeurs risquent de déclencher inutilement l’alarme du détecteur. La fumée étant plus légère que l’air, elle va s’élever vers le plafond. Vous devez donc installer vos détecteurs en hauteur, à 30 cm de celui-ci ou des murs de la pièce.

Quelles sont les marques de référence ?

Évitez les détecteurs d’entrée de gamme. Une étude du magazine 60 Millions de Consommateurs d’octobre 2009 a montré que beaucoup d’entre eux n’étaient absolument pas fiables. De plus, la plupart ne respectent pas la norme EN 14-604 qui est obligatoire.

La marque CE n’est pas suffisante.

La même étude distingue deux marques comme à la fois efficaces et accessibles : KIDDE et EI HOME.

 

TUTORIELS VIDEOS

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.