My Securite
Menu

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Comment réagir en cas d’incendie domestique ?

Avoir les bons équipements

Au bout de trois minutes, un incendie n’est plus maîtrisable, sauf par des moyens professionnels. Et il suffit de cinq minutes d’exposition à la fumée pour courir un risque d’intoxication grave. Vos premières réactions en cas de départ de flamme vont donc avoir de lourdes conséquences. Réagir à un incendie, c’est d’abord… s’y préparer à l’avance ! Selon les études, la présence de détecteurs de fumée chez tous les particuliers diviserait par deux le nombre d’incendies annuel. Ceux-ci seront d’ailleurs obligatoires à partir de 2015.

Les extincteurs sont également indispensables pour lutter contre les flammes et pour améliore la protection de votre maison… mais seulement dans les premières minutes. Il faut donc apprendre à bien s’en servir, et s’assurer de leur bon fonctionnement grâce à une visite de maintenance annuelle par un installateur agréé.

Réagir vite… et dans le calme

En tant que particulier, vous ne pouvez réussir à maîtriser un incendie qu’à son démarrage, et si la fumée n’a pas encore recouvert les flammes. Dans tous les cas, commencez par éloigner les personnes exposées. Avant d’intervenir, coupez le gaz et écartez les produits inflammables. Si l’incendie n’est plus maîtrisable, il faut immédiatement prévenir les secours (numéro des pompiers : le 18). Veillez à fermer toutes les pièces et à les arroser d’eau, ce qui ralentira la progression des flammes. Lors de l’évacuation, attention aux fumées toxiques. Pour les traverser, baissez-vous le plus près possible du sol. Dans un immeuble, prenez uniquement les escaliers et jamais les ascenseurs.

Attention aux enfants !

Les incendies sont une des principales causes de décès par accident chez les moins de 5 ans. Vous devez donc être particulièrement vigilant à ce sujet. Ne les laissez en aucun cas jouer avec un briquet, des allumettes ou s’approcher de la cuisinière sans surveillance. Évitez aussi la présence d’un chauffage d’appoint dans leur chambre. Et apprenez leur les règles à respecter en cas d’incendie (au sol pour éviter les fumées, etc.)

Vous cherchez un pro

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.

Vous aimerez aussi

L’agent de sécurité incendie, agent SSIAP
Agent SSIAP : un zoom sur le métier d’agent de sécurité incendie

L’agent de sécurité incendie est un professionnel qui intervient pour protéger et sécuriser des propriétés et des personnes contre les risques d’incendie.

Extincteur dans la voiture : impératif !

Obligatoires dans les véhicules professionnels et les poids lourds, les extincteurs restent une mesure de prévention indispensable.

Une alarme incendie pour protéger les malentendants

C'est à Siemens Building Technology que l'on doit le développement de ce système d'alarme incendie "Siway" dédié aux malentendants, mais aussi aux aveugles.

Incendie et pollution intérieure : nettoyez votre VMC !

Une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) permet de purifier l'air de votre habitation. Mais attention, si elle n'est pas régulièrement nettoyée cela peut entraver son fonctionnement, polluer l'air intérieur... et même déclencher un incendie !

Extincteurs décoratifs : c’est possible !

Allier sécurité et design, c'est le pari de certains fabricants qui font de leurs extincteurs de véritables objets de décoration pour la maison. Notre sélection déco mais toujours efficace.

La Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris veut réduire les appels injustifiés

Face à ce constat, le Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris lance son opération de sensibilisation.

Prévention incendie : un mémo pour toute la famille

Un feu dans la maison ! Comment réagir ? Le combattre ou fuir ? La Mairie de Paris vient de publier un mémo pour savoir réagir et prévenir les risques d'incendie. A lire en famille.

Protection incendie : les points à vérifier

Le nombre d’incendies d’habitation en France a doublé en vingt ans : il s’en produit désormais 250 000 par an, faisant 10 000 victimes !

Inscrivez vos coordonnées

Votre demande a bien été enregistrée. Nous vous contacterons rapidement.